Livres Face à Face

 

 

Lire est une activité généralement solitaire. Lire un livre à une personne (enfant, adulte) est une activité salutaire, qui se fait généralement l’un près de l’autre. Lire un livre aux autres est une activité solidaire, difficile à effectuer avec les livres habituels car le public ne voit pas les illustrations. Inspiré du kamishibaï japonais, voici un livre d’une conception particulière, qui permet de lire aux autres, les illustrations face à eux, les textes face au lecteur, les pages se tournant d’avant en arrière.

Le livre FàF est conçu pour être lu à un public (enfants, adultes), placé face à un lecteur (connaisseur ou non de l’histoire ou du thème abordé). Ce dernier montre les illustrations et lit le texte (au verso) qui se présente à lui. Il tourne les pages par le haut. Une première lecture est faite du texte, sans les encadrés. Ceux-ci permettent, par la suite, d’illustrer l’histoire. Ils ne sont généralement pas lus, mais servent de base aux commentaires.

Les livres peuvent présenter des histoires ou/et des documents pédagogiques.

© Textes et technique protégés et non libres de droits. Pour leur utilisation, contacter Âteliers Nature et Ecriture

 

 

 

Les aventures de Callinectes sapidus

 

Callinectes sapidus, de son nom commun Crabe bleu d’Amérique, est ce que certains appellent une espèce non indigène (ENI), et Espèce Exotique Envahissante (EEE). D’un côté de l’atlantique, elle est surnommée « Bon nageur savoureux » et, de l’autre, « Crabe Daech ». Preuves qu’une même espèce est à l’origine de perceptions diverses, parfois même opposées.  Pourquoi, comment, quelles pourraient être les solutions… ? Voici une petite histoire pour donner quelques clés !

 

 

 

Fretin veut découvrir le monde

 

A l’origine, cette histoire a été écrite pour l’association « Sauve qui veut », qui œuvre pour la prévention de la noyade chez les jeunes enfants. Elle a été illustrée par Jolida Srun. Par la suite, elle a été éditée chez « Kamishibaïs éditions », où elle est présentée à l'aide d'un butaï.

 

La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans en France. La noyade est très vite arrivée. La mort peut survenir en moins de trois minutes et il suffit de quelques secondes d’inattention et de vingt centimètres d’eau pour qu’un enfant se noie. Mais elle n’est pas une fatalité. C’est pourquoi les personnes responsables de jeunes enfants doivent prendre conscience du danger et adopter des gestes et des mesures simples et efficaces. L’enfant lui-même doit être sensibilisé aux dangers potentiels de l'eau et au comportement qu’il doit avoir lorsqu’il veut se baigner. « Fretin veut découvrir le monde » a été écrit dans ce but.

 

 

 

 

Tête en l'air

 

Avant, chez les écureuils, c'était chacun pour soi !

Avant, les écureuils n'oubliaient jamais rien !

Avant, les écureuils ne gâchaient jamais la nourriture !

Mais ça, c'était avant.

C'était avant Tête en l'air.

Tête en l'air parle des écureuils. Tête en l'air parle des différences. Tête en l'air parle de harcèlement. Tête en l'air parle de mort. Tête en l'air parle des différences comme richesse. Tête en l'air...

 

 

 

 

Oiseaux et biodiversité

 

Cet outil pédagogique est associé au jeu de 7 familles « Oiseaux et biodiversité » créé par le Groupe Ornithologique du Roussillon, aidé par Inga Ertel de l’association Nataph, Nathalie Fromin du CNRS et Aurélien Diris, et ce grâce au soutien financier de l’Office Français pour la Biodiversité.

 

 

 

 

Version imprimable | Plan du site
© Ateliers Nature et Ecriture